Portrait d’Aqwa Itineris

Dans le cadre de ses activités humanitaires, Jean-François Buisson a été confronté au problème de la forte mortalité infantile due à la noyade dans les pays en développement, alors que les infrastructures nécessaires à l’apprentissage de la natation sont largement insuffisantes.

Il a alors envisagé de concevoir une piscine qui puisse être mobile et, ainsi, accéder aux populations les plus démunies. De cette idée est né le concept du camion-piscine. Il a été présenté à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse), puis à la Haute école spécialisée Bernoise (HESB), qui a travaillé sur les premiers plans.

C’est à l’occasion de discussions avec ces institutions que nous avons été sensibilisés au fait que les pays en développement n’étaient pas les seuls à renoncer à l’enseignement de la natation, mais que ce phénomène concernait toutes les régions du monde manquant d’installations fixes.